C’est une décision inédite dans l’histoire diplomatique turque et, peut-être, l’histoire diplomatique tout court. Samedi, devant une foule de partisans, Recep Tayyip Erdogan a annoncé que dix ambassadeurs occidentaux devraient plier bagage «au plus vite». «J’ai donné des instructions (…) pour que ces dix ministres des Affaires étrangères… pour que ces ambassadeurs soient déclarés personae non gratae», a lancé le président turc, commettant un lapsus. «Ils vont connaître la Turquie, la comprendre... Sinon, ils la quitteront!»