Le scénario que tout le monde redoute ressemble à peu près à celui-ci: dès ce vendredi 18h, fermeture totale des magasins et des lieux publics (parcs, jardins…), retour des attestations de déplacement autorisant des escapades limitées à une heure par jour à moins d’un kilomètre de chez soi, fermeture des écoles dès la semaine prochaine…

Si ce régime de confinement strict est imposé à Paris et en région Ile-de-France dès ce soir par le gouvernement français, la capitale redeviendra le fantôme urbain qu’elle était voici exactement un an. Une vie suspendue. Une population de deux millions d’habitants intra-muros en apnée. Avec pour objectif de briser ce que le premier ministre Jean Castex, attendu ce soir pour une conférence de presse, nomme désormais ouvertement la «troisième vague»: 53 morts en 24h, 1161 cas graves en réanimation (-16 en une journée) et 5940 personnes hospitalisées (avec un taux d’occupation des lits de réanimation à 101,22), le tsunami du Covid 19 nécessite un barrage d’urgence.