Lors d’une session extraordinaire du parlement régional de Kharkiv, qui a eu lieu lundi à 16h heure locale (15 heures en Suisse), 98 des 120 députés de l’oblast de Kharkiv se sont réunis virtuellement pour voter sur l’inaliénable intégrité territoriale de l’Ukraine et sur l’indépendance de cette dernière. Ils ont à une majorité absolue de 98 voix suivi la motion proposée par la présidente du parlement, Tetiana Yehorova-Lutsenko. Le texte adopté condamne en outre sans équivoque l’agression russe et souligne l’appartenance de Kharkiv à l’Ukraine. En célébrant à leur manière le 9 mai, les députés ont envoyé un message de défiance à Moscou, la réponse du berger à la bergère, qui pourrait se résumer ainsi: nous ne voulons pas être libérés par les forces russes.