«L’enquête se poursuit», a indiqué un porte-parole du bureau du procureur Cyrus Vance. DSK avait été libéré vendredi de son assignation à résidence après que le procureur a constaté des incohérences dans le témoignage de sa victime présumée.