Aller au contenu principal
Encore 1/5 articles gratuits à lire
Un portrait de Carles Puigdemont au palais de la Generalitat, le 30 septembre 2017. 
© YVES HERMAN

Espagne  

Le parti de Carles Puigdemont participera aux élections convoquées par Madrid

Le parti indépendantiste prendra part aux élections régionales convoquées le 21 décembre par le gouvernement espagnol, qui a placé la Catalogne sous sa tutelle il y a trois jours

Le parti indépendantiste du président catalan destitué Carles Puigdemont a annoncé lundi qu’il participerait aux élections régionales convoquées le 21 décembre par le gouvernement espagnol, qui a placé la Catalogne sous sa tutelle.

Lire aussi:  En Catalogne, une république hors-sol

«Le 21, nous irons aux urnes, nous irons avec conviction et nous sommes très attachés à ce que la société catalane puisse s’exprimer», a dit à la presse la porte-parole du parti, Marta Pascal, trois jours après une proclamation d’indépendance au parlement catalan qui avait été suivie d’une prise de contrôle de la région par Madrid.

Le chef du gouvernement espagnol Mariano Rajoy avait lui-même annoncé ces élections régionales, placées sous son contrôle. Il avait déchu de leurs fonctions le président de l’exécutif catalan et son équipe, et chargé la vice-présidente du gouvernement espagnol, Soraya Saenz de Santamaria, d’administrer la région.

«Le 21 décembre doit être une opportunité»

Le parti du vice-président de l’exécutif catalan destitué, Oriol Junqueras, a également indiqué son intention de «participer» d’une manière ou d’une autre à ces élections, bien qu’il les juge «illégitimes». «Les Catalans ne craignent pas les urnes (…) et le 21 décembre doit être une opportunité supplémentaire pour consolider la république» catalane, a déclaré le porte-parole du parti de gauche indépendantiste ERC, Sergi Sabria, à l’issue d’une réunion de son parti à Barcelone.

Retrouvez ici notre éditorial: Catalogne: le gâchis historique

«Le 21 décembre, nous trouverons la manière de participer, que ce soit en nous présentant ou non», a-t-il ajouté, laissant planer un doute sur la présence de candidats en son nom.

L’ERC a admis que la déclaration d’indépendance, adoptée vendredi par 70 députés catalans sur 135, était difficile à mettre en œuvre: «Notre république n’est pas pour le moment en pleine capacité de s’imposer comme nous le souhaiterions, mais il nous revient de la défendre», a déclaré Sergi Sabria, visiblement ému.

Publicité
Publicité

La dernière vidéo monde

La Corée du Nord organise le plus grand show du monde. Mais pourquoi?

Cela faisait 5 ans que le pays adepte des grandes démonstrations de force n'avait plus organisé ses «jeux de masse», où gymnastes et militaires se succèdent pour créer des tableaux vivants devant plus de 150 000 spectacteurs. Pourquoi ce retour?

La Corée du Nord organise le plus grand show du monde. Mais pourquoi?

n/a