Au vu du résultat relativement médiocre de l’Alternative pour l’Allemagne qui recule à l’échelle fédérale (10,5% au lieu de 12,6% en 2017), on l’a un peu oublié. Le parti d’extrême droite continue de s’affirmer comme l’une des forces politiques avec lesquelles il faut compter dans la partie orientale de l’Allemagne. En Saxe, il termine en tête (25,4%) devant le SPD (19,3%) et la CDU (17,4%). L’AfD n’améliore pas son résultat de 2017, perdant 1,6 point. Mais elle marginalise un peu plus la CDU qui a perdu 9,5 points dans la bataille.