«Nous ne sommes toujours pas prêts à affronter une future pandémie.» Lors d’une conférence destinée aux journalistes au Palais des Nations à Genève lundi, le directeur général de l’Organisation mondiale de la santé a mis en évidence le chemin encore considérable à parcourir pour que la communauté internationale soit à même de venir à bout d’une pandémie qui ravage le monde depuis près de vingt-quatre mois.