La décision devrait faire date. Aux Pays-Bas, le Tribunal de district de La Haye a ordonné aux autorités néerlandaises de stopper un système pilote, qui était chargé de détecter les fraudes commises par des bénéficiaires de l’aide sociale. «C’est une décision historique», confirme Philip Alston, un rapporteur spécial de l’ONU qui s’était érigé contre la construction de ce qu’il avait qualifié comme un «Etat de surveillance dirigé contre les pauvres».