Pendant que les législations anti-avortement se multiplient dans les Etats américains, la Cour suprême tangue. La plus haute instance judiciaire du pays devrait bientôt rendre une décision très attendue, susceptible de renverser ou de diminuer la portée de l’arrêt Roe vs Wade de 1973, qui garantit aux femmes le droit d’avorter jusqu’à la 22e semaine de grossesse environ. Plus que jamais, le dossier ultra-polarisant s’impose dans le débat politique, en pleine année d’élections de mi-mandat. Et tous les excès semblent permis: des élus républicains vont jusqu’à débattre de la peine de mort pour les femmes qui avortent.