La Pennsylvanie est décidément très courtisée ces jours pour les élections de mi-mandat. Samedi soir, depuis la ville de Wilkes-Barre, Donald Trump, venu soutenir Doug Mastriano, qui vise le poste de gouverneur, et Mehmet Oz, engagé dans la course au Sénat, a violemment attaqué les démocrates et Joe Biden, qu’il a qualifié d’«ennemi de l’Etat». Son successeur s’est déjà rendu deux fois la semaine dernière en Pennsylvanie. Et y sera à nouveau lundi, à Pittsburgh, pour le Labor Day. De quoi donner aux «midterms» presque un air de présidentielle.