Le Temps publie une enquête sur la polémique qui continue d'agiter l'UNRWA après le départ, en novembre 2019, de Pierre Krähenbühl, qui la dirigeait depuis cinq ans. Nous donnons ici la parole à l'actuel directeur, également suisse, Philippe Lazzarini.

Le Suisse Philippe Lazzarini, l’actuel commissaire général de l’UNRWA, est rentré il y a quelques jours de Gaza, où il a rencontré une population traumatisée par les onze jours de bombardements israéliens qui ont précédé le cessez-le-feu, le 20 mai. Il évoque ici le sentiment des Gazaouis d’avoir vécu «l’enfer sur terre», mais aussi les réformes entreprises par l’UNRWA pour dépasser la «crise de management» traversée en 2019. Des réformes visant entre autres à améliorer la transparence des processus de décision et le rôle des superviseurs.