Alors que la troisième vague de la pandémie frappe la Russie avec des chiffres de contamination record, dépassant les 20 000 nouveaux cas quotidiens, de sinistres statistiques officielles publiées la semaine dernière montrent que les deux premières vagues de la pandémie ont raboté le sommet de la pyramide des âges. Selon Rosstat, le service fédéral des statistiques, la Russie compte 1,27 million de retraités en moins par rapport à 2019. Cette diminution s’explique en partie par une réforme entraînant le recul de l’âge de la retraite, mais aussi par une très forte surmortalité causée par la pandémie.