Du Nebraska au Montana, en passant par le Dakota du Sud, notre correspondante aux Etats-Unis a réalisé une série de reportages à la rencontre des Amérindiens. Pour raconter le poids de l'histoire, la situation particulière des réserves et faire découvrir des personnages qui incarnent une nouvelle forme de militantisme et un renouveau dans la manière dont les «Indiens d'Amérique» sont perçus. 

Odeurs et bruits de friture. Dans une petite cahute, au bord d’une route poussiéreuse, de jeunes filles s’activent en cuisine, et jonglent avec les commandes de burgers et de boules au fromage. Eileen Janis, dans son t-shirt aux couleurs vives, veille sur elles. Eileen est une femme joviale, bavarde et «bossy», selon ses propres termes. Une femme à qui on ne la raconte pas. Il faut dire que vivre à Pine Ridge a tendance à vous rendre le cuir épais. «Vous verrez, c’est le tiers-monde dans cette réserve», nous avait avertis un habitué du coin. Il avait raison. Alcool et drogues y règnent. Le taux de chômage dépasse les 70% et l’espérance de vie tourne autour des 50 ans. Le chiffre le plus bas aux Etats-Unis.