Derrière le cyberharcèlement de Benjamin Griveaux surgit un homme hors du commun au destin tortueux. La vidéo intime, supposément envoyée par l’homme politique à une jeune fille restée anonyme, a été publiée le 1er février sur le site internet de l’artiste russe Piotr Pavlenski, 35 ans. Dernier projet de l’anarchiste radical, ce site se présente comme la «1re ressource pornographique avec la participation de fonctionnaires et représentants politiques».

Lire aussi: Paris, naufrage municipal et politique