«Build Back Better» (Reconstruire mieux). Trois mots qui claquent pour résumer l'ambition de Joe Biden. Son plan, présenté mercredi à Pittsburgh (Pennsylvanie), prévoit d'investir 2000 milliards de dollars dans les infrastructures sur huit ans, tout affichant son intention de lutter contre le changement climatique. Les principales mesures? Réparer près de 10 000 ponts, moderniser 32 000 kilomètres de routes, les conduites d'eau et le réseau électrique, transformer près de 20% des bus scolaires en bus électriques ou encore rompre avec la vétusté de certains aéroports. 

Lire aussi: Joe Biden, face à ses responsabilités