Des pluies torrentielles orageuses sur le sud-est de l'Angleterre ont entraîné dimanche en fin de journée des inondations jusque dans les rues de Londres, où les transports ont été perturbés.

Lire aussi: Les pluies extrêmes se multiplient dans un monde qui se réchauffe

Les services de secours font face à des «inondations importantes» à travers la capitale britannique, a tweeté dans la soirée le maire Sadiq Khan. Bus, métros et trains sont affectés, a-t-il ajouté, enjoignant aux Londoniens de vérifier leur itinéraire et d'éviter de traverser à pied ou en voiture les zones inondées.

Dans le sud de la capitale britannique, près de la station de Queenstown Road station, la police a bloqué la circulation sur une rue devenue impraticable, la chaussée étant inondée, particulièrement sous des ponts ferroviaires, a constaté une journaliste de l'Agence France Presse (AFP).

L'inondation a bloqué en pleine rue plusieurs bus à impériale rouge, dont un des chauffeurs a raconté à l'AFP que l'eau avait atteint le plancher de son véhicule. «C'est mouillé partout!», a rapporté l'homme qui ne s'est présenté que par son prénom, Eric.

Les pompiers de Londres ont indiqué sur Twitter avoir reçu environ 300 appels signalant des inondations dans le sud-ouest de la capitale.

Le service britannique de météorologie Met Office avait déclenché une alerte orange pour les orages à Londres et ses environs jusqu'à 19 heures locales, mais orages et pluies torrentielles sont attendus jusqu'à lundi dans le sud du pays. Certaines zones risquent même de voir s'abattre 100mm de pluie en quelques heures dimanche soir.