L’essentiel

Le nombre de cas continue d’augmenter en Suisse, de 20% en comparaison hebdomadaire. Le nombre d’hospitalisation suit également la même tendance, alors que le nombre de décès est stable.

Le vaccin Pfizer/BioNTech serait efficace à 100% contre le variant sud-africain.

Retrouvez  notre suivi de la journée de jeudi


■ Aux Etats-Unis, les personnes vaccinées peuvent voyager

Les personnes vaccinées peuvent recommencer à voyager tout en prenant des précautions, c’est-à-dire en portant un masque et en respectant la distanciation physique, ont annoncé les autorités sanitaires américaines. Au sein des Etats-Unis, aucune quarantaine ou test de dépistage ne sera requis de leur part après le voyage. En revanche, pour les voyageurs internationaux, un test négatif sera toujours réclamé avant l’embarquement dans un avion, et une quarantaine devra malgré tout être observée si elle est réclamée par les autorités locales.


■ AstraZeneca: une plainte déposée en France

La famille d’une femme de 38 ans, décédée d’une thrombose après avoir reçu une première dose du vaccin AstraZeneca, a déposé vendredi une plainte contre X auprès du parquet de Toulouse, dans le but «d’obtenir une enquête», a indiqué son avocat à l’AFP.

«C’est une plainte contre X, car on n’a aucun élément contre une personne dénommée, pour homicide involontaire», a souligné Me Étienne Boittin. Cette qualification peut «évoluer au gré des éléments du dossier», a-t-il précisé. La famille de cette assistante sociale «n’est pas dans une démarche de revendication ou de recherche de responsabilités, elle veut simplement des explications, éclaircissements sur ce qui s’est passé», a-t-il ajouté.

La trentenaire s’était fait vacciner à la mi-mars – dans le cadre de son activité professionnelle dans un institut médico-éducatif avec des personnes handicapées – et ne souffrait pas de problème de santé particulier, selon Me Boittin. Son état de santé s’est dégradé peu de temps après sa vaccination, nécessitant une hospitalisation à l’hôpital de Toulouse. Elle est décédée le 29 mars d’une thrombose au cerveau.


■ 2250 nouveaux cas en 24 heures

La Suisse comptait vendredi 2250 cas supplémentaires de coronavirus en 24 heures, selon les chiffres de l’Office fédéral de la santé publique (OFSP). 23 décès supplémentaires sont à déplorer et 109 malades ont été hospitalisés.

Durant les dernières 24 heures, les résultats de 56 893 tests ont été transmis, indique l’OFSP. Le taux de positivité s’élève à 3,95%. Sur les deux dernières semaines, le pays compte ainsi 279,58 nouvelles infections pour 100 000 habitants. Le taux de reproduction, qui a un délai d’une dizaine de jours, est lui de 1,12.

MediaSlot: Tweet twitter.com/BAG_OFSP_UFSP/status/1377977824666128393

Au total, 2 063 550 doses de vaccin ont été livrées aux cantons, dont 1 542 286 ont été administrées et 576 511 personnes ont déjà reçu deux doses. Depuis le début de la pandémie, 605 342 cas de contamination ont été confirmés en laboratoire sur un total de 6 126 488 tests effectués en Suisse et au Liechtenstein. Le total des décès s’élève à 9731 et le nombre de personnes hospitalisées atteint 25 280.

Les patients Covid-19 occupent 17,3% des places disponibles en soins intensifs, dont le taux d’occupation est de 67,9%.


■ Peu de bouchons au Gothard

Malgré l’ambiance estivale au Tessin, le trafic est resté relativement fluide en direction du Sud jeudi et vendredi. Des bouchons limités d’un à trois kilomètres ont retardé ponctuellement les automobilistes à l’entrée nord du tunnel du Gothard, selon le TCS. L’attente a culminé jeudi soir à seulement 30 minutes devant l’entrée nord du tunnel, loin des records enregistrés les années habituelles. Vendredi à la mi-journée, la circulation était presque normale, à l’exception d’une petite colonne de voitures d’un kilomètre.

MediaSlot: ImageContainer #image_2_606713cfa23e2

Les autorités s’attendaient pourtant à un trafic chargé pour les vacances de Pâques. Selon la centrale routière Viasuisse, il y a eu notamment moins de voyageurs en provenance d’Allemagne et des Pays-Bas en raison des mesures anti-Covid renforcées en Italie.


■ Les hôpitaux tessinois sur le qui-vive

Les hôpitaux tessinois se préparent à une augmentation des patients atteints du Covid-19. Le nombre d’opérations dites non essentielles a été réduit et les vacances biffées.

Le nombre d’hospitalisations dues au coronavirus est plus important que les sorties, a indiqué vendredi le médecin cantonal tessinois Giorgio Merlani. Ces derniers jours, le canton a annoncé plus de 80 patients hospitalisés. Vendredi, ils étaient 89. Dix personnes ont dû être soignées aux soins intensifs vendredi. Un nombre à deux chiffres qui n’avait plus été atteint depuis le 1er mars.

Giorgio Merlani a appelé la population à la prudence durant ce week-end de Pâques. Même si de nombreuses personnes âgées ont été vaccinées, il est toujours important de réduire les contacts. Il a proposé d’organiser les rencontres de famille à l’extérieur.


■ La police a dispersé un rassemblement d’étudiants à Sion

La police cantonale valaisanne a dispersé un rassemblement de quelque 300 étudiants qui s’étaient réunis sur la place de la Planta à Sion. Elle a également interpellé sept casseurs. Les jeunes ont convergé vers la place jeudi en fin d’après-midi pour fêter le début des vacances de Pâques, indique la police cantonale valaisanne dans un communiqué diffusé tôt vendredi matin.

Elle précise que la police régionale des villes du centre a dans un premier temps été au contact des étudiants et tenté de les faire évacuer le jardin public et se répartir sur la place afin de mieux respecter les distances sanitaires.

La police cantonale est finalement intervenue pour dissoudre le rassemblement non autorisé. Elle ajoute que des casseurs se sont mêlés à la foule. Sept personnes qui ont jeté des objets en direction des forces de l’ordre ont été interpellées.


■ Plainte contre l’interdiction de manifester à Zurich

Plusieurs partis et mouvements de gauche se défendent contre l’interdiction de manifester à plus de 15 personnes décrétée par le canton de Zurich jusqu’à fin avril. Ils ont déposé plainte auprès du tribunal administratif. Ils estiment que l’article de l’ordonnance cantonale sur le Covid-19 est «anticonstitutionnel».


■ Le Festival de la BD d’Angoulême annulé

L’édition 2021 du Festival international de la bande dessinée à Angoulême est annulée, ont annoncé les organisateurs. Ce Festival qui se tient traditionnellement fin janvier, et qui avait remis ses prix à huis clos à cette époque, a renoncé à une édition grand public exceptionnelle en plein air fin juin 2021, a expliqué la direction dans un communiqué.

«Au regard de l’évolution du contexte sanitaire actuel, réaliser une édition du Festival en juin prochain – comme il avait été envisagé en novembre dernier – aurait signifié renoncer à de nombreuses dimensions qui fondent l’identité et la raison d’être de l’événement depuis son origine», a-t-elle souligné. La 49e édition est programmée du 27 au 30 janvier.


■ Revirement sur les vaccins à Madagascar

Le ministre de la Santé malgache a annoncé que le pays avait rejoint le mécanisme Covax d’aide aux nations défavorisées, faisant suite à une promesse récente de déployer des vaccins contre le Covid-19, après des mois de résistance du président. Le gouvernement malgache s’est résolu la semaine dernière à recourir aux vaccins contre le Covid-19, mais de façon facultative et sans pour autant abandonner le «remède» local à base de plantes vanté depuis des mois par le chef de l’Etat Andry Rajoelina. Le président malgache a été critiqué après avoir déclaré le 20 mars à la télévision ne pas être vacciné et ne pas avoir l’intention de l’être. «Si on commande un vaccin, on va d’abord le tester sur l’opposition», avait-il donné comme toute réponse aux critiques de ses opposants sur ses réticences à lancer une campagne de vaccination de la population. Le Covid Organics, une tisane «miracle» à base d’artemisia aussi produite sous forme de gélules, «va me protéger et protéger ma famille», avait-il réaffirmé.


■ Les comptes cantonaux meilleurs que prévu

Dix-sept des 20 cantons ayant déjà publié leurs comptes 2020 affichent des résultats meilleurs que prévu. Dans la plupart des cantons, ces résultats s’expliquent notamment par des recettes fiscales et une part au bénéfice de la BNS plus élevés qu’attendu.

«On ne s’y attendait pas», a réagi Ernst Stocker, conseiller d’Etat zurichois et président de la Conférence des directrices et directeurs cantonaux des finances (CDF). Pour l’heure, seuls Neuchâtel, Berne et Appenzell Rhodes-Extérieurs enregistrent des bénéfices moins importants que budgétisé: 0,8 million pour le premier, selon un résultat provisoire, soit une détérioration de 4,6 millions, et 9,5 millions pour Appenzell (-8 millions).

Berne pour sa part enregistre un bénéfice de 40 millions de francs. Ce résultat «est globalement meilleur que prévu, mais il reste inférieur de 180 millions de francs environ au montant budgété avant que n’éclate la pandémie de Covid-19», selon le Conseil-exécutif.

Genève et Uri sont les deux seuls cantons affichant des chiffres rouges. Mais tous deux essuient un déficit inférieur aux attentes. Au bout du lac, il est de 486 millions, soit 87 millions de moins que redouté. «L’heureuse surprise» vient de revenus supplémentaires à hauteur de 445 millions de francs. Les deux autres cantons romands ayant publié leurs comptes sont dans le noir: le bénéfice est de 2,3 millions pour le Valais (contre 0,1 million au budget) et de 0,8 million pour Fribourg (contre 0,4 million).


■ L’édition 2021 des Eurockéennes de Belfort est annulée

Programmé du 1er au 4 juillet avec comme têtes d’affiche Muse, DJ Snake ou encore Massive Attack, le festival des Eurockéennes de Belfort est annulé pour la deuxième année consécutive, victime de l’épidémie, a indiqué un porte-parole à l’AFP, confirmant une information de L’Est Républicain. «Après avoir tant espéré, nous avons décidé de ne pas sacrifier l’esprit des Eurocks sur l’autel de la pandémie», écrit le festival dans un communiqué de presse. Les Eurockéennes rejoignent ainsi la liste des festivals annulés cet été à l’instar de Paléo, Solidays, Hellfest ou Garorock.