L’hélicoptère américain qui s’est écrasé dans la nuit dans le centre de l’Afghanistan, tuant, selon la présidence afghane, 31 membres des forces spéciales américaines, a été abattu par les insurgés talibans, selon un porte-parole des autorités provinciales.

Ce crash est l’événement le plus meurtrier depuis l’intervention de la coalition en Afghanistan et le début du conflit, fin 2001. L’Otan a pour l’heure refusé de confirmer le bilan de la présidence afghane.

Les insurgés talibans, joints par l’AFP, avaient déjà affirmé auparavant avoir abattu l’hélicoptère.

«L’hélicoptère américain qui s’est écrasé la nuit dernière a été abattu par les talibans; il a été touché par une roquette tirée par les talibans alors qu’il décollait», a déclaré Shahidullah Shahid, un porte-parole des autorités de la province du Wardak où l’appareil s’est écrasé.

Shahidullah Shahid précise aussi que l’hélicoptère s’est écrasé lors d’une opération nocturne conjointe avec les forces afghanes dans cette province limitrophe de celle de Kaboul et où les talibans prolifèrent.

L’appareil était un Chinook, selon une source à l’Otan, un hélicoptère de transport militaire capable de transporter jusqu’à 44 militaires en plus des trois membres d’équipage. (AFP)