Catastrophe 

Plus de 500 randonneurs bloqués après un séisme à Lombok

Ces personnes sont bloquées sur le mont Rinjani, un site touristique populaire sur l’île de Lombok en Indonésie, à la suite de glissements de terrain consécutifs au tremblement de terre de dimanche

Plus de 500 randonneurs et leurs guides sont bloqués lundi au mont Rinjani, au lendemain d’un puissant séisme meurtrier, ont indiqué les autorités locales. Des hélicoptères et des équipes de secours à pied ont été déployés pour évacuer les randonneurs bloqués sur ce volcan, prisé par les touristes étrangers pour ses sites de randonnée.

«Il y a toujours 560 personnes bloquées» à la suite de glissements de terrain consécutifs au tremblement de terre de magnitude 6,4 qui a frappé l’île dimanche, a déclaré le directeur du parc national de Rinjani, Sudiyono, qui n’a qu’un patronyme comme nombre d’Indonésiens. «Cinq cents sont dans la zone [du lac] Segara Anakan et 60 à Batu Ceper», a-t-il ajouté.

Selon le plan d’évacuation des autorités, les opérations de secours devraient durer au moins jusqu’à mardi.

Un lieu hautement touristique

Au moins 16 personnes ont été tuées et des centaines de maisons détruites par le séisme, qui a provoqué des scènes de panique, des habitants ayant fui leurs maisons et des occupants d’hôtels s’étant précipités à l’extérieur.

Le mont Rinjani, qui culmine à 3726 mètres d’altitude, est le deuxième volcan d’Indonésie et il est très prisé pour ses sites de randonnée et magnifiques vues au sommet. Le séisme a provoqué des chutes de tonnes de pierres et de boue, bloquant des randonneurs dans la montagne. Les sentiers du mont Rinjani avaient été fermés après le séisme par crainte de nouveaux glissements de terrains.

Lire aussi: Un puissant séisme fait au moins 97 morts en Indonésie

Le tremblement de terre a eu lieu à 50 kilomètres au nord-est de Mataram, la principale ville de Lombok. Cette île se trouve à une centaine de kilomètres à l’est de l’île de Bali, elle aussi très touristique.

Publicité