Plusieurs aéroports dans le sud et le nord de la Suède, ainsi que dans le sud-ouest de la Norvège, sont fermés jusqu’à nouvel ordre en raison du retour de cendres volcaniques, ont annoncé jeudi les autorités en charge du trafic aérien.

En Suède, les aéroports du sud du pays, dont ceux de Göteborg et Malmö, les deuxième et troisième villes du royaume, ont été fermés durant la nuit, indique l’autorité du trafic aérien LFV dans un communiqué. Plusieurs aéroports du nord du pays, par exemple à Umeaa ou Aare, sont également fermés.

«La situation s’est détériorée», indique l’autorité aéroportuaire Swedavia dans un communiqué distinct. «Les prévisions sont plus incertaines que jusqu’à présent», ajoute-t-elle. En Norvège, les aéroports des deuxième et quatrième villes du pays, Bergen et Stavanger, sont concernés par la suspension.

Les navettes d’hélicoptères entre le continent et les plateformes pétrolières de la mer du Nord ont aussi été interrompues. Les autorités suédoises et norvégiennes doivent publier de nouvelles évaluations dans la matinée.