Les forces de sécurités bangladaises ont peut-être abattu un employé de cuisine lors de leur assaut samedi 2 juillet dans le restaurant de Dacca où des islamistes ont mené une prise d'otages, a annoncé la police mardi. Ses proches ont lancé l'alerte après avoir reconnu Saiful Islam Chowkider, 39 ans, parmi les supposés preneurs d'otages dont les photographies ont été diffusées par la police après l'assaut.

«Nous pensons qu'il a été abattu accidentellement d'un coup de feu», a expliqué Saiful Islam, un responsable de police précisant qu'une enquête avait été ouverte. Les forces de sécurité ont tué six hommes lors de l'assaut mené samedi, mettant fin à un siège qui a tenu toute la nuit. L'un des supposés auteurs de cette attaque, au cours de laquelle 20 otages sont morts, a été capturé vivant.

«Les militaires n'ont pas voulu nous rendre son corps»

Solaiman, le cousin de Chowkider a déclaré que la famille le croyait sauvé jusqu'à ce qu'elle voit cette photographie diffusée par la police. «Nous avons protesté. Nous avons dit qu'il n'avait jamais été militant. C'était un homme qui travaillait dur et il faisait les meilleures pâtes et pizzas du Bangladesh», a-t-il affirmé. «Nous sommes allés voir les militaires, mais ils n'ont pas voulu nous rendre son corps, nous expliquant qu'il s'agissait d'un suspect.»

Solaiman a dit que l'ensemble de la famille était sous le choc en apprenant la nouvelle de la mort de Chowkider, qui avait travaillé de nombreuses années en Allemagne, où il a appris la cuisine italienne. Il laisse derrière lui deux filles et son épouse enceinte.

Lire aussi:  Le Bangladesh, nouvelle cible du djihad international