Aller au contenu principal
Encore 1/5 articles gratuits à lire
Mike Pompeo était questionné mercredi 25 juillet par la commission des affaires étrangères du Sénat. /Yasin Ozturk /Anadolu Agency /Getty Images
© Anadolu Agency

Corée du Nord

Pompeo affirme que Pyongyang «continue de produire des matériaux fissiles»

Faisant remarquer les progrès réalisés devant la commission des affaires étrangères du Sénat, le secrétaire d’Etat américain a prévenu que les Etats-Unis ne laisseraient pas la situation «traîner indéfiniment»

Le chef de la diplomatie américaine Mike Pompeo a admis que la Corée du Nord continuait à produire des matériaux nucléaires, six semaines après un sommet entre Donald Trump et Kim Jong-un. Il a prévenu que les Etats-Unis ne laisseraient pas la situation pourrir.

Le président américain a affirmé le mois dernier, après sa rencontre historique à Singapour avec le dirigeant nord-coréen, que la menace d’une guerre nucléaire était écartée. Mais depuis cette date, l’administration américaine a été critiquée pour le manque de progrès tangible sur le terrain.

Lire aussi: Le sommet Trump-Kim selon la Corée du Nord

Mike Pompeo, qui était questionné mercredi par la commission des affaires étrangères du Sénat, a affirmé que «des progrès» se produisaient et que Donald Trump était «optimiste pour les chances d’une dénucléarisation de la Corée du Nord».

Le démantèlement a commencé

Le secrétaire d’Etat américain a cependant prévenu que les Etats-Unis ne laisseraient pas la situation pourrir. «Nous sommes engagés dans une diplomatie patiente, mais nous ne laisserons pas ceci traîner indéfiniment», a-t-il déclaré.

La Corée du Nord a apparemment commencé à démanteler sa principale base de lancement de satellites, considérée comme site d’essais pour les missiles balistiques intercontinentaux de Pyongyang. La manœuvre est toutefois facilement réversible, notent de nombreux experts.

Publicité
Publicité

La dernière vidéo monde

La Corée du Nord organise le plus grand show du monde. Mais pourquoi?

Cela faisait 5 ans que le pays adepte des grandes démonstrations de force n'avait plus organisé ses «jeux de masse», où gymnastes et militaires se succèdent pour créer des tableaux vivants devant plus de 150 000 spectacteurs. Pourquoi ce retour?

La Corée du Nord organise le plus grand show du monde. Mais pourquoi?

n/a