Le ton a changé. Alors que les responsables ukrainiens, confiants dans la victoire finale, affichaient ces dernières semaines leur volonté de repousser l’armée russe en dehors de leurs frontières, ils admettent aujourd’hui être en position délicate. La situation est «de plus en plus difficile», a reconnu lundi Serguïi Gaïdaï, le gouverneur de la province de Lougansk en écho à de précédentes déclarations inquiètes du président Volodymyr Zelensky.