«Il est en parfaite santé.» Mardi matin, le Kremlin envoie un communiqué repris par les médias russes, puis ceux du monde entier. Vladimir Poutine, 68 ans, est contraint de s’isoler «pendant un certain temps» après avoir été en contact rapproché avec l’un de ses collaborateurs contaminés par le covid, et pourtant vacciné avec le sérum développé par Moscou.