C’est une photo que Marine Le Pen aimerait oublier, ou effacer. Problème: tiré à plus d’un million d’exemplaires pour illustrer un tract de la candidate du Rassemblement national, ce cliché la montrant serrant la main à Vladimir Poutine en 2017 est impossible à remiser dans les placards de l’histoire.