L'armée israélienne a poursuivi hier ses opérations à Tulkarem, à Naplouse ainsi qu'à Bir Zeit, en Cisjordanie. A Naplouse, Mohamed Naifeh, l'un des leaders des Brigades des martyrs Al-Aqsa, présenté comme l'organisateur de l'attentat de lundi contre le kibboutz Metzer, s'est rendu en compagnie de ses deux adjoints après avoir soutenu le siège de sa maison durant plusieurs heures. Un Palestinien âgé de 18 ans a également été tué. Mais Tsahal a étendu son champ d'action à la bande de Gaza puisqu'elle a, pour la première fois depuis le déclenchement de l'Intifada, réinvesti une partie de Gaza-City durant la nuit de mercredi à jeudi. Epaulées par plusieurs dizaines de chars et par des hélicoptères de combat, les unités spéciales israéliennes ont en effet pris le contrôle durant près de deux heures d'un quartier central de la ville dans lequel réside notamment le cheikh Ahmad Yassine, le leader spirituel du Hamas. Trois policiers palestiniens ont été blessés durant les combats.

Pour la plupart des chroniqueurs militaires, ce raid préfigure sans doute ce qui se passera d'ici au 28 janvier prochain (date des élections législatives anticipées). Car le nouveau ministre de la Défense, le «faucon» Shaoul Mofhaz, a annoncé hier qu'il adhérait au Likoud (le parti d'Ariel Sharon) et son comportement plus ou moins dur à l'égard des Palestiniens conditionnera sa place sur la liste que présentera cette formation à l'occasion du scrutin.