La candidate libérale Hanna Gronkiewicz-Waltz a été élue dimanche maire de Varsovie, en battant au second tour son rival du parti conservateur Droit et Justice (PIS), l'ex-Ppremier ministre Kazimierz Marcinkiewicz, selon les résultats définitifs publiés lundi par la commission électorale nationale.

Ancienne présidente de la Banque centrale de Pologne NBP et vice-présidente de la Banque européenne pour l'investissement et le développement (BERD), Mme Gronkiewicz-Waltz, 54 ans, candidate de la Plate-forme civique (PO, opposition), a obtenu 53,18% des voix, contre 46,82% pour Marcinkiewicz.

La perte du poste prestigieux du maire de Varsovie constitue un important revers pour le parti PiS des frères jumeaux Lech et Jaroslaw Kaczynski, au pouvoir depuis un an. «Les Varsoviens ont donné par ce vote un carton rouge au PiS, qui a été au pouvoir à Varsovie depuis quatre ans», a déclaré Mme Gronkiewicz-Waltz. Marcinkiewicz était jusqu'ici maire de la capitale par intérim. Le maire précédent, Lech Kaczynski, avait dû abandonner cette fonction après son élection à la présidence de la République il y a un an.

Dans le reste du pays, les libéraux ont gagné dans la plupart des conseils régionaux et municipaux des grandes villes. En revanche, le PiS l'a remporté dans la majorité des conseils communaux et ceux de petites localités.