Le président du Brésil, Jair Bolsonaro, a été admis lundi soir dans un hôpital militaire à Brasilia pour réaliser des examens après s’être senti indisposé, selon la presse locale. Il devait passer la nuit à l’hôpital, rapporte le site d’information G1.

L’homme de 67 ans avait reçu un coup de couteau dans l’abdomen pendant sa campagne présidentielle de 2018. Il était absent lundi soir d’un acte organisé par le Parti républicain et pour lequel sa présence avait été annoncée.

«Je suis sûr que le président va bien, on lui fait juste subir quelques examens, c’est pourquoi il n’est pas ici», a expliqué le président du parti, le député Marcos Pereira.

Plusieurs opérations chirurgicales

Selon G1, la première dame Michelle Bolsonaro, était quant à elle présente à la cérémonie et a affirmé que son mari «va bien», et le ministre de la Communication Fabio Faria a évoqué un «malaise». La présidence n’a pas répondu aux sollicitations de l’AFP.

Lire encore: Jair Bolsonaro hospitalisé en urgence

Le président d’extrême droite a été hospitalisé à deux reprises, en juillet et janvier derniers, pour des problèmes intestinaux. Il avait subi au moins quatre interventions chirurgicales après son agression en 2018 par un déséquilibré, dont les coups de couteau lui avaient perforé l’intestin, et a également été opéré pour un calcul rénal.

Jair Bolsonaro avait, par ailleurs, contracté le Covid-19 en juillet 2020, avec de légers symptômes.