La Suisse n’était représentée que par son ambassadeur à Pékin au gigantesque défilé militaire organisé jeudi par la Chine pour marquer les 70 ans de la fin de la Seconde Guerre mondiale en Asie. Mais un autre invité helvétique de marque était dans la tribune officielle: Peter Maurer, le président du Comité international de la Croix-Rouge (CICR).

Avant que la parade ne débute, le Suisse a été accueilli sur la place Tienanmen par le président Xi Jinping en personne et son épouse Peng Liyuan. Un moment immortalisé par l’Agence Chine nouvelle. Tous les dignitaires invités se sont pliés au même protocole, à l’instar du président russe Vladimir Poutine, du président égyptien ou du ministre des Affaires étrangères français Laurent Fabius. A de rares exceptions, les Occidentaux avaient décidé de boycotter l’événement, qui a été l’occasion d’une démonstration de force du régime chinois sur fond de tensions avec le Japon.

«Je viens ici avant tout pour commémorer la souffrance des civils et militaires pendant la Seconde Guerre mondiale. Cette commémoration est faite de nombreux événement et le défilé militaire en est un parmi d’autres», a justifié Peter Maurer, dans un discours prononcé durant sa visite en Chine. Pendant son séjour, le président du CICR a rencontré la ministre de la Justice, Wu Aiying, ainsi que le président de la Croix-Rouge chinoise, Chen Zhu. Il a eu aussi quelques échanges avec le président Xi Jinping et le ministre des Affaires étrangères Wang Yi, indique le CICR. Peter Maurer a aussi profité de l’occasion pour s’entretenir avec les dirigeants de plusieurs autres pays présents à Pékin.