Le président sortant Danilo Medina arrive largement en tête de l'élection présidentielle dimanche en République dominicaine. Il décroche 61,7% des voix, selon les premiers résultats partiels portant sur 26% des bulletins.

Si la tendance se confirme, le candidat du Parti de la libération dominicaine (PLD, centre), 64 ans, au pouvoir depuis 2012, serait élu au premier tour face à son principal adversaire Luis Abinader, 48 ans, du Parti révolutionnaire moderne (PRM, social-démocrate). Celui-ci recueille pour l'instant 35,8% des voix, selon l'autorité électorale.

Les partisans de Danilo Medina commençaient à converger vers son local de campagne où le président-candidat devait prononcer un discours.

Une économie fortement dynamique

Les bureaux de vote ont fermé à 1h (heure suisse), une heure après l'horaire prévu. La prolongation devait rattraper le retard pris à l'ouverture à cause de problèmes techniques avec les machines de vote électronique.

Danilo Medina avait été élu en 2012 pour un mandat de quatre ans non renouvelable. Il a mené en 2015 une réforme constitutionnelle autorisant un second mandat consécutif, ce qui lui a permis de se présenter cette année.

La République dominicaine, qui vit essentiellement du tourisme, est une des économies les plus dynamiques du continent américain, avec une croissance de 7% en 2015. Mais 40% de ses 10,4 millions d'habitants vivent sous le seuil de pauvreté et le taux de chômage frôle les 14%, selon les chiffres officiels.

Lire aussi: République dominicaine, l'île bohème