Qui dit élection présidentielle dit sondages. En France, l’enquête d’opinion est un rituel qui a vu le jour en 1938, lors de la création de l’IFOP (l’institut français d’opinion publique). La collecte de données est rapidement devenue incontournable dans les débats politiques et est désormais un outil de communication politique à part entière. A tel point que des candidats à la présidentielle se présentent arguant de leur classement dans les dernières estimations. Ou que des personnalités comme Eric Zemmour sont traitées comme de véritables candidats suite à des cotes favorables dans les enquêtes d’opinion. Les débats autour d’éventuelles primaires à gauche et à droite se sont aussi largement faits sur la base de sondages.