Une frappe russe contre la ville de Vinnytsia, à l’ouest de Kiev, a fait au moins 20 morts ce jeudi, selon les autorités ukrainiennes. Le bilan pourrait encore s’alourdir alors que les sauveteurs fouillent encore les décombres. L’Ukraine dit avoir intercepté plusieurs missiles tirés depuis la Mer Noire mais d’autres se sont abattus sur cette ville très éloignée du front. Interrogé par Margarita Simonyan, la rédactrice en chef du média d’Etat Russia Today, un officiel anonyme russe a reconnu la frappe, estimant qu’elle avait visé un bâtiment militaire hébergeant des «nazis», comme Moscou décrit les soldats ukrainiens.