FLNC-canal historique: né d'une scission, en 1990, du Front de libération nationale de la Corse (FLNC), première structure clandestine nationaliste apparue en 1976. Les deux autres groupes issus du FLNC sont le FLNC-canal habituel (autodissous) et Resistenza.

FLNC du 5 mai 1996: né d'une scission du FLNC-canal habituel et favorable à la poursuite de la lutte armée.

Fronte ribellu: issu d'une dissidence interne du FLNC-canal historique en 1995; a revendiqué plusieurs attentats.

Front armé révolutionnaire corse (FARC): pas d'action violente revendiquée depuis sept ans. Favorable au processus de paix.

Clandestinu: apparu en 1999 après avoir revendiqué deux attentats.

Fronte patriottu corsu: constitué voici un an; auteur d'une série d'attentats à l'explosif pendant l'été 1999.

Armata corsa: apparu en juin 1999; une dizaine d'attentats revendiqués; mouvement présenté comme proche de François Santoni et de son ami défunt, Jean-Michel Rossi.

LT