Dimanche soir, Benyamin Netanyahou ne s’y était pas encore résolu: sur son compte Twitter personnel, l’Israélien laissait encore trôner une photo de lui en conversation amicale avec Donald Trump. La défaite du républicain américain est une mauvaise nouvelle pour toute une série de dirigeants internationaux qui se reconnaissaient autant dans son idéologie que dans ses manières. Quand ils n’ont pas tout bonnement plagié ces manières à leur profit. Bienvenue dans le «club des hommes forts»! Un club devenu aujourd’hui orphelin.