Alors que Donald Trump peine à cacher sa colère contre ses avocats, les procureurs démocrates ont dégainé des enregistrements audio et de nouvelles images, inédites, de l'attaque du Capitole, lors du deuxième jour de son procès en destitution au Sénat. Des images provenant notamment de caméras de surveillance, qui démontrent à quel point les assaillants étaient ce 6 janvier parfois très près du vice-président Mike Pence et d'élus dont ils réclamaient la peau. Pour la procureure Stacey Plaskett, il n'y a pas de doute: tant Mike Pence que Nancy Pelosi, la présidente démocrate de la Chambre des représentants, auraient pu être exécutés ce jour-là s'ils n'avaient pas été mis en sécurité à temps.

Lire aussi:Le procès de Trump, jour 1: un grand absent, des vidéos et des larmes