Un moment de grande émotion a marqué les premières heures du procès intenté à quatre hommes pour le crash du vol MH17, le 17 juillet 2014, quand la procureure, Dedy Woei-A-Tsoi, a égrené durant vingt minutes, lundi 9 mars, le nom des 298 victimes du Boeing de Malaysia Airlines, abattu par un missile au-dessus du territoire est-ukrainien.