Luc a quitté son stand de drapeaux et de t-shirts, sur une table dressée à l’entrée du QG électoral d’Emmanuel Macron. Pas question de rater cela: l’annonce sur les écrans des résultats du premier tour, et la confirmation de l’avance obtenue par le président sortant, avec 28% des suffrages, soit cinq points devant Marine Le Pen, son adversaire de 2017. Luc s’est avancé discrètement vers deux députés présents. Puis il leur a demandé tout de go, après l’annonce des résultats: «On va défendre notre bilan, non? Nous devons être fiers de ce que nous avons fait depuis 2017.»