Le salafisme prône un retour à l’islam des origines. «Salaf» signifie ancêtre ou prédécesseur, et fait référence à Mahomet et aux premiers musulmans. Les mouvements contemporains, qui trouvent leurs origines au XVIIIe siècle, prescrivent une interprétation littérale des textes et rejettent toute influence occidentale. Le salafisme de prédication s’oppose à la branche djihadiste qui cherche à imposer l’islam par l’action violente. Les Frères musulmans, mouvement social et politique créé en 1928 en Egypte, se nourrissent de la pensée salafiste, mais la réforment sur le plan doctrinal, notamment pour affirmer leur présence sur la scène politique et associative.