Une «quinzaine» de Suisses, selon le département fédéral des affaires étrangères, ont été évacués par hélicoptère d’Aguas Calientes, au pied du Machu Picchu, où ils étaient bloqués depuis plusieurs jours parmi quelque 2500 touristes, suite à des pluies torrentielles - les plus fortes depuis quinze ans - qui ont coupé la liaison ferroviaire avec le site archéologique. Aucun ressortissant helvétique n’est blessé, et le DFAE n’a pas connaissance de personnes encore retenues.

Le consul de Suisse s’est rendu à Cuzco, où se regroupaient la plupart des touristes. Les opérations d’évacuation ont été menées par les autorités péruviennes.

La voie ferrée reliant Cuzco à Aguas Calientes a été coupée il y a une semaine suite à un des 40 glissements de terrain provoqués par la pluie. Une dizaine de personnes auraient trouvé la mort dans les intempéries, 250 maisons ont été détruites. Il a fallu plusieurs jours pour organiser l’évacuation. L’eau et la nourriture sur place se faisant rares, la tension était forte parmi les 2500 personness retenues, certaines faisant monter les enchères pour une place dans un hélicoptère. Des hôteliers en ont aussi profité pour monter leurs prix.

Les inondations ont aussi touché quelque 24 000 familles en Bolivie, où le gouvernement a décrété l’état d’urgence.