Comment l’Europe vit-elle les Etats-Unis de Donald Trump? Alors qu’une élection majeure se déroulera le 3 novembre, nous consacrons une série d’articles à cette Amérique qui fascine toujours, qui trouble ou qui dérange.

Retrouvez au fur et à mesure les articles de cette collection

Donald Trump est un défi quotidien. Comment, en tant que correspondante étrangère aux Etats-Unis, parler de sa présidence efficacement, avec le recul nécessaire et sans friser le trop-plein? Comment adopter le bon dosage, sans être accusée d’acharnement ni de censure? C’est un sacré challenge. Parce que Donald Trump est un président atypique, sans filtre, qui casse les codes, repousse toujours plus loin les limites de ses pouvoirs présidentiels, bafoue les normes constitutionnelles et utilise Twitter comme une arme de communication massive. Parce qu’il est le seul président de l’histoire américaine à briguer sa réélection alors qu’il a fait l’objet d’un procès en destitution – Richard Nixon avait démissionné et Bill Clinton ne s’était pas représenté –, désormais freiné dans la dernière ligne droite de la campagne à cause du coronavirus qu’il a toujours minimisé.

Du «sarcasme»?

C’est surtout un as de l’art de la diversion et des ballons d’essai. Donald Trump joue avec les médias, qu’il cherche à décrédibiliser en parlant de fake news et en les traitant d’«ennemis du peuple». Il sait tenir des propos ambigus, flous, qui peuvent être interprétés de plusieurs manières, quand ce ne sont pas carrément des contre-vérités ou des «faits alternatifs». Selon le Washington Post, Donald Trump aurait dépassé les 20 000 mensonges ou informations erronées depuis le début de son mandat. Il sait aussi changer de narratif. Rappelez-vous l’histoire de l’eau de Javel qu’il suggérait d’avaler pour «terrasser» le coronavirus. Devant l’ampleur des réactions, il a déclaré plus tard que c’était du «sarcasme». Mais l’affaire était suffisamment grave pour qu’un fabricant de produits nettoyants se sente obligé d’intervenir en disant aux consommateurs de ne surtout pas essayer.