«Pardonnez-moi de vous avoir raconté des mensonges à la télé pendant treize ans.» Le message publié mardi sur Instagram par Gelareh Jabbari signe la fin de sa carrière comme présentatrice d'une chaîne d’Etat iranienne. Il traduit sa révolte face aux tentatives des autorités, trois jours durant, de se défausser après le crash de l’avion d’Ukraine International Airlines le 8 janvier.

Lire aussi: En Iran: «Honte à vous, qui tuez votre propre peuple»