Vladimir Poutine reste son «meilleur ami», selon les mots du président chinois, Xi Jinping. Les deux hommes ont prolongé le 28 juin leur pacte d’amitié sino-russe signé en 2001, stipulant le soutien à la défense de l’unité nationale et à l’intégrité territoriale. «Dans le monde d’aujourd’hui, de tels accords sont d’une importance majeure», a indiqué Vladimir Poutine lors d’une visioconférence avec son homologue chinois, évoquant un «contexte de turbulences géopolitiques croissantes». Pour le président russe, qui accuse régulièrement les Etats-Unis de fomenter des «révolutions de couleurs» à travers la planète, «la coordination russo-chinoise joue un rôle stabilisateur dans les affaires mondiales.» Manière pour Vladimir Poutine de rassurer son homologue chinois peu après sa rencontre avec Joe Biden à Genève le 16 juin au terme d’une tournée européenne du président américain, destinée à constituer un front commun contre la Chine.