Bien sûr, il y a l’élection spectaculaire de Marine Le Pen, 61% des voix au 2e tour, elle qui serait même passée dès le 1er tour dans son fief d’Hénin-Beaumont, si la participation avait été supérieure. Mais plus symbolique de la victoire historique du RN, dans le même département du Pas-de-Calais, il y a la défaite de la toute nouvelle ministre de la Santé, Brigitte Bourguignon, battue donc par sa rivale du RN Christine Engrand. A 56 voix près. Un camouflet.