L'essentiel

L'épidémie de Covid-19 continue de progresser à un rythme soutenu en Suisse, qui compte  264 décès et plus de 14'000 cas, selon les chiffres donnés samedi soir par les cantons. La barre des 300 morts pourrait être franchie ce week-end.

La pandémie a fait au moins 30'000 morts dans le monde, dont les deux tiers en Europe, selon un décompte de l'AFP. L'Italie a dépassé samedi la barre des 10'000 morts, avec une hausse de 889 décès mais la hausse des cas commence à ralentir. Les 15 prochains jours seront «difficiles» en France, a annoncé son premier ministre Edouard Philippe, les amendes sont fortement augmentées. Un ancien ministre est décédé, Patrick Devedjian. L'Espagne a enregistré son plus grand nombre de décès en une journée hier, faisant du pays le 2e au monde le plus touché après l'Italie. Enfin aux Etats-Unis, les services d'urgence de New York connaissent un flux d'appels comparable à celui du 11-Septembre mais Donald Trump a renoncé à placer en quarantaine les Etats de New York, du New Jersey et du Connecticut. 

Plus de 3,38 milliards de personnes dans près de 80 pays ou territoires sont appelées ou astreintes par leurs autorités à rester confinées, selon l'AFP ce dimanche, soit environ 43% de la population mondiale. 

Dans le monde, plus de 663 000 personnes ont été infectées. 

Lire ici notre suivi de la journée du 28 mars


■ Derniers chiffres pour la France

Le Covid-19 a causé 292 nouveaux décès enregistrés à l'hôpital depuis 24 heures en France, portant le bilan à 2.606 morts depuis le début de l'épidémie, selon le point de presse ce soir de Jérôme Salomon, le directeur général de la santé.

Selon ce dernier bilan, 19.354 patients sont hospitalisés (+ 1.734) dont 4.632 en réanimation, soit un nouvel afflux de 359 personnes en une seule journée. Et 7.132 ont pu rentrer chez eux.

■ Les sombres prévisions du Dr Anthony Fauci 

Le conseiller de Donald Trump sur le coronavirus, grand ponte de la médecine américaine, a évoqué dimanche, avec prudence, une fourchette de 100.000 à 200.000 morts potentiels aux Etats-Unis liés au Covid-19. Le célèbre immunologiste a tenu cependant à rappeler que les modèles se basaient toujours sur différentes hypothèses. Selon l'université Johns Hopkins, dont le comptage fait référence, près de 125.000 cas positifs au Covid-19 ont été officiellement déclarés jusqu'ici aux Etats-Unis, un record à travers le monde. Le maire de New York Bill de Blasio a quant a lui sonné l'alarme, s'attendant à des pénuries de matériel pour dans huit jours. Le pic de l'épidémie est attendu pour la mi-avril aux Etats-Unis.

Lire aussiNew York, presque coupée du monde


■ En Grande-Bretagne, se préparer à une «longue période» de confinement

Alors que le confinement général de la population a été engagé pour au moins trois semaines lundi dernier, «Je ne peux pas faire de prédiction précise mais je pense que tout le monde doit se préparer à une longue période durant laquelle ces mesures resteront en place», a déclaré Michael Gove, bras droit de Boris Johnson, sur la BBC. Le bilan officiel ce jour est de 1.228 morts et de 19.522 personnes malades.


■ De l'eau bénite contre l'épidémie au Sri Lanka


■ Les Suisses bloqués au Chili et en Algérie sont rentrés

Les rapatriements de ressortissants suisses bloqués à l'étranger se poursuivent. Un avion avec 159 passagers à son bord a atterri dimanche matin à Zurich en provenance de Santiago du Chili, le quatrième vol en provenance d'Amérique latine organisé par le Département fédéral des affaires étrangères (DFAE). Un avion en provenance d'Alger est aussi arrivé dans l'après-midi à Genève, toujours selon le DFAE.


■ Hausse des amendes en France

Le gouvernement a décidé de frapper les contrevenants à l'obligation de confinement au portemonnaie: l'amende de base reste à 135* euros (145 francs environ) mais une récidive dans les 15 jours en coûtera 200 euros (215 fr. environ), et à 450 euros en cas de non paiemtn dans les délais.

*Nous corrigeons: l'amende de base reste bien à 135 euros, contrairement ce à que nous avons d'abord écrit. 


■ La colère de Paul Krugman

Le prix Nobel d'économie et chroniqueur écouté du New York Times s'en est pris une nouvelle fois à la politique du président Trump ce dimanche. 


■  Le bilan de l'OFSP à midi: l'épidémie s'amplifie

L'épidémie de coronavirus prend encore de l'ampleur en Suisse avec 1123 cas testés positifs de plus que samedi pour arriver à un total de 14'336 cas, selon les chiffres de l'Office fédéral de la santé publique ce dimanche matin (qui diffèrent légèrement de ceux des cantons, voir plus bas). Deux cent cinquante-sept personnes sont décédées en Suisse des suites du Covid-19.

Depuis le 24 février, environ 111'000 tests ont été effectués, dont 13% étaient positifs. Les cantons du Tessin, de Vaud, de Bâle-Ville et de Genève sont proportionnellement les plus touchés. Le Tessin enregistre une incidence de 515,9 cas sur 100'000 habitants, Vaud de 366,8, Bâle-Ville de 351,2 et Genève de 322,1.

Des informations sont disponibles pour 1303 cas hospitalisés. L’âge de ces personnes allait de 0 à 101 ans, avec un âge médian de 70 ans. 58% des personnes hospitalisées étaient des hommes et 42% des femmes.

Chez les personnes de 60 ans et plus, les hommes sont plus touchés que les femmes, et chez les moins de 50 ans, les femmes souffrent plus que les hommes.


■ Nouveau record en Espagne qui va durcir encore son confinement jusqu'au 9 avril

L'Espagne a enregistré 838 morts du coronavirus en 24 heures, un nouveau record quotidien après les 832 de la veille, portant le bilan de la pandémie à 6.528 morts, selon les chiffres publiés dimanche par le ministère de la Santé.

Le nombre de cas confirmés a progressé de 9,1% en un jour, atteignant 78.797. Le nombre de personnes guéries a aussi augmenté de 19,7% en 24 heures à 14.709.

«Tous les salariés des activités non essentielles devront rester chez eux durant les deux prochaines semaines», soit jusqu'au jeudi 9 avril, début du week-end de Pâques, a déclaré le chef du gouvernement Pedro Sanchez.

Sont considérées comme activités essentielles la santé, l'alimentation ou l'énergie notamment. La mesure doit être approuvée dimanche lors d'un conseil des ministres extraordinaire qui devrait préciser quels secteurs exactement sont visés.


«Un immense merci à la Suisse»

Pour soulager l’hôpital de Mulhouse, en Alsace, deux patients de cet établissement ont été transportés à Genève par un hélicoptère de l’armée française hier samedi, vers 19h30, dans le cadre de l'opération «Résilience». Les deux patients atteints par le Covid-19 et intubés ont été transférés aux soins intensifs des hôpitaux universitaires de Genève (HUG). L'Argovie a aussi accueilli deux patients alsaciens. 

A Genève, la démarche s’inscrit dans l’esprit de collaboration entre la France et la Suisse pour soutenir les efforts de lutte collective contre la pandémie, ont expliqué des autorités genevoises samedi soir dans un communiqué. La ministre française de la Défense, Florence Parly, a salué ce matin cette bonne collaboration entre les deux pays. 

Au total, vingt patients français seront accueillis dans des hôpitaux en Suisse d'ici dimanche soir, a indiqué samedi soir l'ambassadeur de France en Suisse Frédéric Journes dans un tweet.


Lire aussi notre commentaireEdouard Philippe, un chef d'état-major dont le «chef de guerre» Macron devrait s'inspirer


Les passagers de l'Artania enfin évacués

Les 800 passagers de l'Artania, ce paquebot amarré sur la côte ouest de l'Australie après des jours d'incertitude en mer, devraient être évacués aujourd'hui pour l'Allemagne. Le bateau avait d'abord été refoulé parce qu'il transporte une douzaine de passagers atteints du COVID-19. La majorité des passagers sont Allemands, mais on dénombre aussi des Français et des Suisses à bord. L'état de santé de chacun d'entre eux sera vérifié avant qu'ils ne soient autorisés à monter à bord; les personnes malades seront traitées en Australie avant d'être rapatriées.


■ Masques français pour la Suisse débloqués

L'ambassade de France en Suisse a fait savoir ce dimanche matin que les difficultés rencontrées ces deux dernières semaines par trois entreprises françaises pour envoyer en Suisse des masques de protection avaient toutes été réglées; une première livraison est déjà arrivée et les autorisations ont été délivrées aux deux autres entreprises. Les mesures françaises voulaient «éviter la spéculation, écrit l'ambassade, elles ne visent pas à interdire l’exportation de ces équipements vers nos voisins qui combattent comme nous le COVID 19».


En France, mort de l'ancien ministre Patrick Devedjian

Le président des Hauts-de-Seine et ancien ministre de Nicolas Sarkozy avait annoncé lui-même mardi sur Twitter être hospitalisé car malade du coronavirus. Il avait 75 ans. 


L'Italie commence à voir les premiers effets du confinement

Le pays a dépassé les 10 000 morts, avec 889 comptabilisés en 24 heures, a annoncé samedi la Protection civile. C'est le pays le plus endeuillé au monde par cette pandémie.

Mais le nombre de personnes touchées commence à ralentir lentement: +8,3% jeudi, +7,4% vendredi et +6,9% ce samedi. Et en Lombardie, la région la plus touchée de la péninsule, le nombre de personnes hospitalisées avec des symptômes est resté quasiment stable, (11'152, soit quinze de plus en 24 heures), de même que celui des patients en soins intensifs (1319, 27 de plus en 24 heures).

Des bons alimentaires vont être distribués aux plus démunis, particulièrement touchés par l'arrêt de l'économie italienne, a annoncé le premier ministre Conte hier soir.  


■ La progression reste vive en Suisse

Le pays déplore 264 décès et plus de 14'000 cas, selon des chiffres communiqués samedi soir par les cantons. Selon l'Office fédéral de la Santé publique, 280 personnes étaient hier aux soins intensifs sous assistance respiratoire.


■ Alerte sur les anesthésiants?

La RTS a appris que des anesthésiants pourraient bientôt manquer dans les hôpitaux, indique-t-elle sur son site. Mais «aux HUG et au CHUV, il y a des réserves pour les deux prochaines semaines. Pour éviter cette pénurie annoncée et économiser les substances, les médecins ont déjà commencé à adapter les protocoles au niveau de la durée et des dosages» écrit-elle.


Musique en Suisse

La RTS toujours, organise en ce moment un concert de 24h, avec des artistes suisses qui se produisent depuis chez eux, le tout retransmis depuis le Hallenstadion de Zurich, complètement vide. Le nom de ce  concert: Tout ira bien. Jusque ce midi, sur les antennes publiques.

Lire aussiLes frères Capuçon encapsulent la musique


Pas de sortie du tunnel à court terme pour la France 

«Les 15 premiers jours d'avril seront encore plus difficiles que les 15 jours qui viennent de s'écouler», a prévenu hier soir le premier ministre Edouard Philippe, alors que le bilan de l'épidémie faisait un nouveau bond, avec 319 morts supplémentaires à l'hôpital en 24 heures.

La France a commandé 1 milliard de masques notamment à la Chine, et en utilise 40 millions par semaine. Le gouvernement va faire passer le nombre de lits de réanimation de 5000 à 14 000, a aussi annoncé samedi soir le ministre de la Santé, Olivier Véran.

Des transferts de malades ont eu lieu ce matin, les gares de Nancy et de Mulhouse ont accueilli aux premières heures du jour dimanche les premiers des 36 patients en réanimation du Grand Est qui doivent être transférés par deux TGV médicalisés vers la Nouvelle-Aquitaine, une région encore relativement préservée de l'épidémie de coronavirus.


Pas de quarantaine à New York, mais les Etats-Unis débordés 

Le nombre des décès a dépassé la barre symbolique des 2000 samedi, doublant depuis mercredi, tandis que le nombre des cas bondissait à plus de 120'000, selon l'université Johns-Hopkins. Un enfant de moins d'un an a succombé à la maladie dans l'Illinois.

Avec 121'117 cas confirmés de Covid-19, les Etats-Unis sont devenus le pays au monde qui en a enregistré le plus grand nombre. 

Après l'évocation d'un confinement possible par Donald Trump, les autorités sanitaires (CDC) ont finalement déclaré samedi qu'une quarantaine à New York, principal foyer de l'épidémie de coronavirus aux Etats-Unis, ne serait pas nécessaire. La population est en revanche fermement appelée à rester chez elle. 

Le New York Times annonce ce dimanche matin que les services d'urgence enregistrent un afflux d'appels jamais vu depuis le 11-Septembre.