L’Union européenne aura-t-elle son plan de relance économique à Noël? La question est ouverte après le veto que lui ont mis lundi Viktor Orban et Mateusz Morawiecki, furieux que l’argent européen soit lié désormais au respect des principes de l’Etat de droit. Les dirigeants hongrois et polonais ne cachaient pas leurs intentions depuis cet été et une formulation très floue sur ce lien.