Berlinale: triomphe pour le film iranien «Nader et Simin, une séparation»

L’Ours d’or de la 61e Berlinale a été décerné samedi au film «Nader et Simin, une séparation», un poignant drame familial de l’Iranien Asghar Farhadi. Deux Ours d’argent lui ont également été attribués. «Nader et Simin, une séparation» raconte l’histoire d’un couple en crise et sa plongée dans un engrenage judiciaire après une fausse couche de la garde-malade qui s’occupait à leur domicile du grand- père atteint de la maladie d’Alzheimer. Pour Farhadi, le triomphe est total, puisque l’ensemble des acteurs, hommes et femmes, se sont partagé les Ours d’Argent des meilleurs rôles masculins et féminins. Les actrices Leila Hatami et Sarina Farhadi et les trois acteurs Peyman Moadi, Shahab Hosseini et Sareh Bayat ont été collectivement récompensés. Asghar Farhadi, né en 1972, avait déjà reçu l’Ours d’argent du meilleur réalisateur à Berlin pour «A propos d’Elly», en 2009. (AFP)

Le Parti Pirate Suisse veut participer aux élections nationales

Le Parti Pirate Suisse entend lui aussi participer aux élections fédérales de cet automne. Réunis samedi en assemblée, quelque 80 de ses membres ont défini leur programme dont les thèmes centraux sont la protection des données et de la sphère privée, la transparence et la modernisation du droit d’auteur. La campagne sera placée sous le slogan «Société 2.0», qui renvoie à une société libérale en phase avec son temps et qui répond aux enjeux numériques, a indiqué le parti dans un communiqué. Des listes seront présentées à coup sûr dans les cantons de Berne et Zurich, a précisé le vice-président du parti Pascal Gloor. La section argovienne a également l’intention de se lancer tandis qu’en Suisse romande rien n’a encore été décidé. Au total, le Parti Pirate compte des sections dans huit cantons et 1300 membres. (ATS))

La police disperse 500 manifestants à Alger

Des policiers ont dispersé samedi après- midi dans le centre d’Alger un demi-millier de manifestants. S’inspirant des mouvements de révolte qui secouent une partie du monde arabe, ceux-ci voulaient organiser un défilé au départ de la place du 1er-Mai. Un journaliste de Reuters a vu les protestataires, qui scandaient «Algérie libre et démocratique!», repoussés à deux pâtés de maisons de la place, dans la cour d’un ensemble d’immeubles résidentiels, sous la pression de centaines de policiers en tenue anti-émeute. Plusieurs centaines de badauds, ainsi que quelques partisans du gouvernement, ont également été pris dans ce mouvement. A 14h00, les manifestants se sont finalement dispersés, et la circulation est redevenue normale dans le secteur. A l’heure du bilan, les observateurs rapportaient qu’un député du parti Rassemblement pour la culture et la démocratie (RCD), Tahar Besbes, a été grièvement blessé dans la journée. (AFP)

L’amnistie générale entre en vigueur en Tunisie

L’amnistie générale pour les prisonniers politiques est entrée en vigueur samedi en Tunisie après la promulgation d’un décret-loi par le président de transition, a annoncé samedi l’agence officielle TAP. Le premier gouvernement de transition avait adopté un projet de loi d’amnistie générale pour les prisonniers politiques le 20 janvier, six jours près la chute du régime autoritaire de Ben Ali. Le ministre de la Justice Lazhar Karoui Chebbi avait indiqué mercredi que la libération conditionnelle avait déjà été accordée à 3000 prisonniers. (AFP)

La soif de la liberté fragilise les régimes autoritaires du monde arabo-musulman

Mondiaux de Garmisch: Marlies Schild décroche l’or en slalom

L’Autrichienne Marlies Schild a obtenu sa première médaille d’or en slalom, samedi à Garmisch-Partenkirchen, devant Zettel et Pietilae-Holmner.a corrigé cette «erreur» en enlevant le slalom de Garmisch (All). Meilleur chrono de la manche initiale, Schild n’a pas tremblé lors de son second passage, conservant 0’’34 d’avance sur sa compatriote Kathrin Zettel et 0’’65 sur la Suédoise Maria Pietilae-Holmner. Sa victoire va aussi ramener le sourire dans son ménage, son compagnon Benjamin Raich ayant été victime mercredi dernier d’une grave blessure à un genou. Le doublé Schild-Zettel parachève la domination des Autrichiennes dans les épreuves féminines. Seul le géant leur a échappé à Garmisch, Elisabeth Görgl (descente et super-G) et Anna Fenninger (super-combiné) ayant également triomphé. (SI)

En Ouganda, le président sortant Museveni en tête

Le président Yoweri Museveni arrivait samedi en tête des premiers résultats officiels des élections présidentielle et législatives en Ouganda. L’opposition accuse le pouvoir de les avoir truquées. Samedi en début d’après-midi, le chef de l’Etat sortant était crédité d’une très confortable avance sur ses sept adversaires, selon des résultats partiels de la commission électorale portant sur un quart des quelque 14 millions d’inscrits. M. Museveni obtenait 2’432’864 voix, soit 71,38% des suffrages exprimés, contre 781’353 voix (22,92%) pour Kizza Besigye, son principal rival. (AFP).

Locatif détruit par le feu à La Chaux-de-Fonds

Un incendie s’est déclaré samedi matin peu avant l’aube dans un immeuble locatif en pleine ville de La Chaux-de-Fonds. Tous les habitants du bâtiment en feu et d’un autre voisin ont été évacués. Quinze d’entre eux, dont trois enfants, ont été hospitalisés. Six personnes ont été intoxiquées de façon légère à modérée et une autre modérément, ont indiqué samedi la police cantonale et le Ministère public. (ATS)

84 personnes tuées par les forces de sécurité en Libye

Les forces de sécurité ont tué au moins 84 personnes en Libye depuis le début des manifestations mardi, a affirmé samedi l’organisation Human Rights Watch, en s’appuyant sur des témoignages de personnel hospitalier et de témoins. Un décompte de l’AFP fait à partir de différentes sources locales évaluait vendredi soir le nombre de morts à 41 depuis le début des protestations. Les manifestants réclament le départ de Mouammar Kadhafi, au pouvoir depuis 1969. Deux pays voisins de la Libye, la Tunisie et l’Egypte, ont vu ces dernières semaines leurs dirigeants chassés par la rue. Selon HRW, 49 personnes ont été tuées jeudi (20 à Benghazi, 23 à Al-Baïda, 3 à Ajdabiya et 3 à Derna) et 35 à Benghazi vendredi. Les violences de vendredi à Benghazi ont commencé alors qu’avaient lieu «les funérailles des 20 manifestants tués la veille par les forces de sécurité». (AFP)

Les comités révolutionnaires veulent écraser la révolte

Arrestation de cinq Saoudiens ayant créé un parti

Human Rights Watch (HRW) a dénoncé samedi l’arrestation de cinq Saoudiens qui avaient annoncé le 10 février, avec quatre autres personnes, la création d’un parti politique, et réclamé leur libération «immédiate». Dans un communiqué, l’organisation de défense des droits de l’Homme installée à New York a indiqué, en citant des sources proches de ce parti, que les cinq Saoudiens avaient été «interpellés dans la nuit du 16 février». Neuf Saoudiens avaient annoncé le 10 février, sur leur site web, la création du premier parti politique saoudien, bravant ainsi l’interdiction en place dans ce royaume ultra-conservateur. Les militants ont baptisé leur mouvement «le parti de la nation islamique» et envoyé une lettre au roi Abdallah pour lui demander de le reconnaître. (AFP)

Le parlement américain ampute les dépenses gouvernementales

La chambre des représentants américaine a voté samedi en faveur d’une réduction de 61 milliards de dollars dans les dépenses gouvernementales. L’adoption à 235 voix contre 189 vient confirmer le défi lancé au président Barack Obama sur le budget par les républicains, majoritaires à la chambre des représentants. La loi de finance actuelle court jusqu’au 4 mars. Si aucun texte n’est adopté à cette date, les services du gouvernement fédéral pourraient cesser de fonctionner. Les coupes incluent des mesures pour empêcher le président Obama de trouver les fonds nécessaires à sa réforme du système de santé, pour empêcher l’Agence de protection de l’environnement de contrôler les industries qui émettent des gaz à effet de serre et limiter le rôle du gouvernement fédéral dans le système éducatif. Les démocrates ont unanimement voté contre cette réduction de 61 milliards de dollars. (AFP)

26 morts dans une fusillade entre l’armée et des trafiquants au Mexique

Au moins 26 personnes ont été tuées au cours de la seule journée de vendredi dans le nord du Mexique. Selon les autorités mexicaines qui confirment l’information, huit trafiquants présumés de drogue sont morts au cours de deux fusillades avec des militaires vendredi matin près de Monterrey. A Torreon, dans l’Etat voisin de Coahuila, quatre hommes ont été abattus dans un bar par un commando armé. Celui-ci a ouvert le feu sans distinction sur les clients, a expliqué à l’AFP le chef de la police locale. Huit personnes, dont une enfant de quatre ans, ont également été blessées.

Ueli Maurer ne veut pas rendre leurs munitions aux soldats

Ueli Maurer refroidit l’enthousiasme de ses amis politiques désireux de distribuer à nouveau la munition aux militaires lorsqu’ils rentrent à la maison. «Nous ne sommes plus à l’époque de la guerre froide. Il n’y a aucune raison de le faire», déclare le ministre de la défense. Ueli Maurer s’exprimait samedi dans une interview publiée dans les quotidiens «24 Heures» et «La Tribune de Genève». Au lendemain du net rejet par le peuple de l’initiative «pour une protection face à la violence des armes», les vainqueurs du scrutin n’ont pas tardé à lancer la «contre-offensive», selon les termes de Hermann Suter, vice-président de ProTell. Appelé à réagir sur l’objectif de 40% des voix lors des élections fédérales d’octobre qu’a évoqué Christoph Mörgeli, le stratège Zurichois de l’UDC, Ueli Maurer affirme qu’»un parti à 40% serait dangereux pour la Suisse: les autres seraient marginalisés». (ATS)