Pourquoi et comment réformer le système de retraites français? A cette question simple, le gouvernement n’est plus capable de fournir une réponse compréhensible. L’idée de départ, inscrite par Emmanuel Macron dans son programme, était celle de l'équité: conserver 42 régimes spéciaux – qui multiplient les exceptions en faveur des employés du secteur public – alors que le vieillissement de la population et le déficit du système par répartition s’imposent à tous, n’est plus tenable.

Lire aussi l'article lié: Le 5 décembre, ce «choc» social français si redouté