Il est le capitaine d’un bateau en pleine tempête. Président de l’Etat d’Israël depuis 2014, Reuven Rivlin a assisté lundi soir à un événement jamais vu en dix ans et quatre élections successives. Incapable de former un gouvernement, Benyamin Netanyahou lui a remis son mandat dans une vidéo publiée sur Facebook. Il a annoncé son échec le jour de ses 70 ans, après une étrange période de silence.

Comment la crise se terminera-t-elle? Difficile à dire. Benny Gantz, le rival Bleu Blanc de Netanyahou, va avoir à son tour 28 jours pour créer une coalition, mais ses chances d’y parvenir semblent très faibles. La procédure prévoit qu’un autre député pourrait ensuite être désigné par 61 parlementaires sur 120 pour former un gouvernement, mais on voit mal qui réussirait. Une troisième élection pourrait être organisée en mars, sans aucune garantie qu’elle dénoue les blocages.