A Bad Neuenahr-Ahrweiler, la rivière a retrouvé son lit et scintille sous le soleil. Tout autour, dans cette ville au sud de Bonn, l’Ahr a laissé sur son passage des scènes inouïes, que les habitants contemplent, hagards, depuis quatre jours. Carcasses de voitures renversées, adossées à la verticale aux arbres sur les rives. Vitrines explosées, pans de routes arrachés.