Aller au contenu principal
Encore 1/5 articles gratuits à lire
Ankara a frappé pour la première fois jeudi la ville d'Afrin.
© BULENT KILIC

Syrie

Riposte d'Ankara: des bombardements visent les Kurdes au nord d'Alep

La Turquie bombardait intensément jeudi soir des zones contrôlées par les Kurdes dans le nord de la province d'Alep, en Syrie, a rapporté une ONG

«La Turquie bombarde des zones kurdes au nord d'Alep, dans sa plus forte attaque contre ces zones depuis qu'elle a commencé à bombarder leurs positions il y a quelques jours», a indiqué l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH), jeudi 18 février.

Les bombardements duraient depuis plus de cinq heures et se poursuivaient, selon l'ONG.

Le directeur de l'OSDH, Rami Abdel Rahmane, a précisé à l'AFP que les bombardements visaient le bastion kurde d'Afrin, et non plus seulement les zones contrôlées depuis peu par les Forces démocratiques syriennes (FDS), une coalition arabo-kurde largement dominée par les Unités de protection du peuple kurde (YPG).

Une situation tendue

Appuyées par les raids aériens russes, les FDS se sont emparées de plusieurs localités qui étaient contrôlées par les rebelles dans le nord de la province d'Alep, non loin de la frontière turque.

L'avancée des FDS alarme la Turquie qui les bombarde depuis samedi.

Ankara a frappé pour la première fois jeudi la ville d'Afrin, où deux civils ont été tués et 28 autres blessés, selon Rami Abdel Rahmane.

La province d'Alep est désormais partagée en plusieurs bandes depuis la frontière turque: les rebelles sont au nord, talonnés par les kurdes plus au sud, puis ensuite se trouvent les forces prorégime qui contrôlent la majorité sud de la province, alors que le groupe jihadiste Etat islamique (EI) contrôle des secteurs à l'est.

Publicité
Publicité

La dernière vidéo monde

La Corée du Nord organise le plus grand show du monde. Mais pourquoi?

Cela faisait 5 ans que le pays adepte des grandes démonstrations de force n'avait plus organisé ses «jeux de masse», où gymnastes et militaires se succèdent pour créer des tableaux vivants devant plus de 150 000 spectacteurs. Pourquoi ce retour?

La Corée du Nord organise le plus grand show du monde. Mais pourquoi?

n/a